La révolution typographique fait halte à Genève

Published February 14, 2013

La semaine prochaine (18–22 février 2013), à la Haute école d’art et de design, des étudiants créent un livre révolutionnaire à base de fontes libres.

Le contexte:

Les fontes typographiques “libres” sont des polices de caractères dont les licences permettent le partage et l’usage à toutes fins.

Elles se sont multipliées depuis 2010, l’année où les navigateurs web ont permis aux sites web de faire usage de leurs propres fontes – autres que les 5 ou 6 fontes classiques utilisées depuis les débuts d’Internet (Arial, Verdana, Georgia…).

Cela a déclenché une vraie révolution typographique sur nos écrans, et a conduit à un foisonnement de fontes publiées sous licence libre par leurs créateurs.

Le service “Web Fonts” de Google a joué un rôle important dans cet essor, en facilitant l’accès à ces fontes – une manœuvre sévèrement critiquée par des graphistes éminents, considérant que le géant californien déstructure le secteur.

Le projet:

L’objectif de ce workshop, mené par l’artiste-designer Manuel Schmalstieg avec une douzaine d’étudiants de la filière Communication Visuelle de la HEAD, est de produire un guide sur papier, comportant une sélection qualitative de fontes libres. Au cours de ces cinq jours naîtra un livre de “spécimens”: un catalogue d’exemples, permettant de comparer les caractéristiques de ces fontes, et d’évaluer leur rendu sur papier. Le livre sera publié lui-aussi sous licence libre, évidemment!

Une présentation des résultats aura lieu le vendredi 22 février 2013, à la Haute école d’art et de design – Genève, Bâtiment Encyclopédie / Salle 12, Rue de l’Encyclopédie 5, Genève.

Descriptif détaillé du workshop:
https://greyscalepress.com/libre-type-specimens/

Recent Publications

legions-noires
manifestos-01
appelbaum-talks-v2
robert-musil
LGM-2013-fieldnotes
eve-future

Some of our authors

loading image
loading image
loading image
loading image
Fork us on GitHub